Sal'ô d'Hélico- nouvelle

Ça aurait pu être un train tombé d’un pont dans un violent déraillement, avec plusieurs centaines de morts et de blessés, dans une région morne et perdue ; un avion tombé du ciel, crashé dans la poussière ou englouti dans l’océan avec ses secrets ; une puissante voiture dans un profond ravin, disparue corps et biens…
Ce fut un maudit hélico, le salaud, pulvérisé dans le désert Mojo. Ils n’ont peut-être rien entendu, la roquette en percutant l’engin volant a pu être silencieusement mortelle, mais le fait est, il fut littéralement dispersé, envoyant dans le ciel des corps désarticulés, démembrés.




sal ô - nouvelle de Cyril Burysek

La foule s’est agglutinée, la presse précipitée, mais rien n’y a fait, ça n’a rien changé… !
Il est mort le comédien, peut-être agent secret, surtout chanteur adulé, star internationale ; la petite fille noire, enroulée d’un drap, ne courra plus autour de l’idole et de ses amis, car le fait est, ils l’ont vraiment tué, s’en sont débarrassé, l’ont éliminé, le chanteur à la voix engagée…

PLEUVEN  MARS 2018


©Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays à Cyril Burysek

jve editions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram